S'imbiber de lecture Lectures 2014- janvier

Des livres pour comprendre
la Première Guerre Mondiale

Brida, jeune Irlandaise à la recherche de la connaissance, éprouve depuis toujours le profond désir d'explorer les voies de la magie
et de la sorcellerie.
Sa quête la mène vers des personnes d'une grande sagesse, qui lui font découvrir le monde spirituel.
Elle apprend ainsi à vaincre ses peurs, à croire en la bonté de l'univers, à danser au rythme du monde. Mais l'amour s'en mêle et met Brida face à un dilemme : est-elle prête à tout quitter
pour devenir sorcière ?

 

 

 

En portant le déjeuner à son père Pascal Amoretti, le puisatier, Patricia fait la rencontre de Jacques Mazel, aviateur de l'armée. Accompagnée à la foire par l'amoureux Félipe, l'employé de son père, elle revoit ce fils du riche commerçant Mazel, et cède à ses avances sur le chemin du retour. Recevant l'ordre le soir-même de partir en guerre, Jacques confie à sa mère Marie une lettre destinée à la fille Amoretti. Mais Mme Mazel détruit le message en voyant la pauvreté de la jeune fille. Lorsque quatre mois plus tard, accompagné de ses six filles, Amoretti présente son aînée enceinte aux Mazel en vue du mariage avec leur fils, il essuie un refus catégorique. Le fils Mazel est déclaré disparu, puis considéré mort sous les drapeaux. Pour éviter le scandale, Patricia part vivre chez sa tante. Ce n'est qu'après l'accouchement que son père lui rend visite. D'abord hostile envers cet enfant sans nom – celui de la mère ne comptant pas – il tombe en pâmoison devant le joli bambin. Profitant d'une permission, Félipe propose d'épouser Patricia et de reconnaître l'enfant. Mais le retour miraculeux de l'aviateur, seulement blessé, arrangera tout, Félipe acceptant l'amour que lui a toujours porté Amanda, sœur de Patricia.

 

 

Haute-Provence, 1890. La jeune amandière Anna se croyait promise à Martin, fils d’un riche producteur de fruits confits aptésien. Mais il épouse Mathilde, d’une famille de notable. Anna doit puiser toute sa force pour donner à sa vie un nouveau sens. Deux ans plus tard, elle rencontre Armand, pâtissier. Tous deux se battent pour développer leur confiserie, installée à Rouvion, un village du plateau de Sault. Ils mettent également au point une recette de nougat noir. Anna a le culte de l’amandier, une passion qu’elle ...  ne parvient pas à transmettre à sa fille, Rose-Aimée, avec qui elle entretient des rapports difficiles...

         La guerre de 1914, la révélation de Martin sur les raisons de son mariage, les actes de résistance au pied du mont Ventoux vont mettre à l’épreuve la courageuse Anna, qui porte en elle l’amour de sa terre et de ses amandiers.

 

Le monde n'est pas un jouet.

C’est ce qu'affirme avec force Philippe Meirieu, devant ce phénomène préoccupant qui tend à transformer notre univers en une gigantesque ludothèque. Partout, sous l'apparence de la dérision ou avec sérieux, on joue : à la bourse, à l'école ou à la guerre, à se séduire et à se détruire. Mais en laissant derrière soi de vrais cadavres et des êtres humiliés ou aigris. Car, si c'est en jouant qu'un enfant découvre le monde, c'est en jouant qu'un adulte le détruit. ...
Serions-nous tous devenus des " enfants-rois ", incapables de distinguer le jeu de la réalité, dévastant ce qui nous est donné ? Il devient urgent d'accompagner enfants et adolescents dans leur approche du monde, pour les amener à découvrir la fragilité des autres et à résister à la tentation de la toute-puissance, pour les préparer à lutter contre l'hégémonie du jouet qui est aussi celle du mépris et de la violence.

Des repères éducatifs clairs sont indispensables. Un projet politique aussi. Philippe Meirieu nous guide dans cette démarche à partir d'une série de réflexions dont certaines ont été publiées dans l'hebdomadaire la vie, entre 2002 et 2004 à travers de courts chapitres, il traite aussi bien de l'éducation du tout petit enfant que de la formation des citoyens, de la mode que de la télévision, des relations familiales que de l'éducation à l'environnement, de l'autorité des adultes que du rôle de l'école.

Chacun et chacune y trouvera donc, tout à la fois, un écho à ses préoccupations, des outils de réflexion et des pistes pour l'action. Avec une idée-force, plus que jamais nécessaire : ne réduisons pas le monde à lui :un  jeu, un écran, un objet de convoitise, mais apprenons à y vivre ensemble et faisons en sorte qu'il dure plus que nous.

 

Mosaïque de contes, de paraboles et d'histoires folkloriques de toutes les origines, ce recueil est le fruit de la contribution de l'auteur avec un grand quotidien brésilien. Avec ces textes, Paulo Coelho nous offre une nouvelle fois un trésor de sagesse et d'enseignements à méditer.
Postes vacants Demande d'emploi Vos commentaires Les écoles des Saints-Coeurs

 

©2012 SSCC Cortbawi

Documentation Nisrine Bardawil
Développé et diffusé par Nadine El Khoury
e-mail : nadineelkhoury@yahoo.com